La magie du cosmos (2012) – Brian Greene & Graham Gudd

La magie du cosmosBrillant physicien autant que vulgarisateur virtuose, Brian Greene invite à un fabuleux voyage dans le temps, l’espace et l’univers et livre ici l’adaptation télévisuelle de son livre best-seller La magie du cosmos.

Si l’on ne cesse de le mesurer avec une précision compulsive, qu’est-ce réellement que le temps ? L’espace est-il ce vide intersidéral que nous imaginons ? Et peut-on aujourd’hui concevoir d’autres univers que le nôtre ? Dans La magie du cosmos, Brian Greene, professeur à l’université Columbia de New York et spécialiste mondial de la théorie des cordes, livre un cours de physique moderne passionnant, en même temps qu’un état des lieux de la recherche scientifique. Habiles métaphores, animations, grande et petites histoires, expériences, mises en perspectives… : une épopée fantastique au cours de laquelle ce vulgarisateur de talent s’emploie, par tous les moyens et en conviant Einstein à ses tribulations, à expliquer les secrets infinis du cosmos, au-delà des apparences.

Épisode 1 : l’illusion du temps

Si l’homme s’échine à mesurer le temps avec une précision croissante depuis des millénaires et à construire sa vie autour, il serait bien en mal de le définir, tant il demeure encore l’un des plus grands mystères de la physique. Car la perception de son flux continu n’est rien d’autre qu’une illusion. C’est Albert Einstein qui, le premier, fait voler en éclats l’hypothèse d’Isaac Newton d’un temps universel et montre que l’écoulement du temps est relatif. Pourquoi ? « Simplement » parce que le mouvement dans l’espace affecte son écoulement. Einstein révèle ainsi la connexion fondamentale entre espace et temps, induisant au passage que passé, présent et futur existent de la même manière et sans distinction ! Expliquer la passionnante complexité du temps, quand les physiciens confessent une perplexité sur la notion même du temps, relève de la gageure. À force d’images, de comparaisons et d’animations, Brian Greene parvient pourtant à remettre les pendules (de notre ignorance) à l’heure. Car ce voyage dans le temps sape avec habileté nos certitudes quotidiennes. Et si la physique n’y apparaît pas, loin de là, comme un jeu d’enfants, le tout compose un formidable cours d’initiation.

Épisode 2 : qu’est-ce que l’espace ?

L’espace sépare aussi bien deux galaxies que deux atomes. Il est partout dans l’univers. Le physicien Brian Greene révèle qu’il s’agit d’un tissu dynamique qui peut s’étirer, se tordre, se déformer, onduler sous les effets de la pesanteur. Plus étrange encore : la découverte récente d’un mystérieux ingrédient de l’espace, qui constituerait 70 % de l’univers et que les physiciens nomment « énergie sombre ». Même s’ils admettent son existence, ils ignorent encore ce que c’est. Et l’examen de l’espace à des échelles infiniment petites ne fait que rendre le mystère plus profond encore…

Épisode 3 : le saut quantique

Dans cet épisode Brian Greene nous plonge dans le monde étrange de la physique quantique qui régit l’univers à l’échelle de l’infiniment petit. Il donne vie à la mécanique quantique dans un lieu aussi insolite qu’une boîte de nuit ! Il y a un siècle, lorsque la théorie quantique fut élaborée, les plus grands esprits d’une génération, comme Albert Einstein et Niels Bohr, s’affrontaient au nom de la physique. Pourquoi les règles du monde quantique, qui semblent si bien décrire le comportement des atomes et leurs composants, sont-elles radicalement différentes de celles s’appliquant aux individus, aux planètes et aux galaxies ? Aujourd’hui encore, malgré un tel succès, le débat sur l’impact de la mécanique quantique sur la véritable nature de la réalité continue de faire rage.

Épisode 4 : Univers ou multivers ?

Même s’il est difficile de s’en convaincre, des théories très sérieuses indiquent qu’il n’y aurait pas un seul univers, mais un nombre infini de mondes parallèles constituant le multivers. Brian Greene nous explique cette toute nouvelle théorie aux frontières de la physique et quels sont les éléments qui incitent les scientifiques à y croire, en nous montrant à quoi pourraient ressembler ces réalités alternatives. Certains de ces univers seraient presque impossibles à distinguer du nôtre ; d’autres pourraient contenir des versions différentes de chacun de nous, où nous existerions mais avec des familles, des carrières et des histoires différentes. Dans d’autres encore, la réalité serait si différente de la nôtre qu’on ne pourrait plus la reconnaître. Brian Greene révèle pourquoi cette vision radicalement nouvelle du cosmos suscite l’intérêt des scientifiques. La théorie ne sera pas facile à vérifier, mais si elle s’avère juste, elle changera radicalement notre compréhension de l’espace, du temps et de notre place dans l’univers.

Source: Arte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s