Les messages subliminaux

Il ne passe pas un jour sans que des images ou des sons évoquent le sexe, l’argent ou la violence et tout ne se fait pas, justement, que de façon subliminale. Le pouvoir de la répétition est à lui seul suffisant pour imprimer dans le cerveau des ancrages d’idées et concepts. Au plus on voit ou on entend quelque chose, au plus on s’y habitue et, même si cela ne nous plaisait pas au départ. On fini par l’accepter voire finalement… par l’aimer. Les médias structurent, par répétitions, progressivement les idées, les valeurs sociales et créent de nouvelles croyances qui finissent par être généralement acceptées, nous le verrons plus loin au cours de la lecture.

Définition

Le mot « subliminal » trouve son origine dans les mots latins qui signifient : « sous le seuil » (de la conscience). Les effets subliminaux pénètrent la zone dite « subconsciente » du cerveau (un échelon en dessous de la conscience).

De toutes récentes recherches et découvertes, assisté par de puissants scanners modernes et IRM,  démontrent que des images subliminales excitent bel et bien diverses zones du cerveau et les sens.

Les mécanismes en jeu ne sont pas encore tous détectés. Mais de récents rapports scientifiques confirment que le cerveau effectue sans cesse un tri de toutes les informations qu’il reçoit et qu’il n’applique pas les mêmes filtres à tous les niveaux de conscience. Les neurosciences démontrent que le cerveau peut être stimulé par des concepts, des images, des sons ou même des odeurs. C’est une forme de programmation neurologique. Le conditionnement (qu’il soit familial, social, médiatique ou religieux) est à la base de toutes nos pensées et finalement de nos actions. Notre « stratégie de pensées » correspond à ce « conditionnement ». Par exemple, si pendant toute votre enfance on vous a répété que vous n’étiez « un bon à rien », vous avez probablement fini par le croire, et pire… vous l’êtes aussi peut-être devenu. Ou pour le moins, vous manquerez toujours de confiance en vous, aussi perfomant puissiez-vous être ! Alors que vous aviez le potentiel de devenir quelqu’un de performant ! Personne ne naît « bon à rien »… Le pouvoir du « conditionnement par répétition » a été ici le facteur prédominant dans cette croyance.

Au milieu de toutes les zones d’ombres encore existantes, les psychologues et scientifiques sont unanimes sur ce point : le cerveau influence les émotions sans que le cerveau cognitif (la partie du conscient) y ait eu accès. Que ce soit d’ordre sonore, visuel, olfactif ou kinesthésique, un message subliminal est indétectable consciemment. C’est le but de cette technique. Celui qui subit le « message » ne doit pas en être conscient. Malgré les nombreuses polémiques, les scientifiques aujourd’hui s’accordent : le cerveau traite toutes les informations qu’il reçoit et elles contribuent au conditionnement de l’esprit. Seul les effets sur le comportement ne sont pas toujours mesurables. L’affaire est complexe, trop de facteurs sociopsychologiques influent le comportement. Chaque individu « fonctionne différemment » et ce qui peut marcher chez l’un n’aura aucun effet sur l’autre.

Les impacts de ce processus peuvent être d’ordres très différents selon le contexte, la sensibilité émotionnelle, psychologique, ou l’âge de la personne soumise et le niveau de réceptivité de la personne qui le subit. La neurologie se met à la disposition des publicistes qui embauchent des neuromarketers. Le marketing fait appel à la psychologique afin de connaître ces techniques neurolopsychologiques pour toucher les émotions qui pousseront le consommateur à un achat « impulsif ». Ils jouent alors encore sur les « ancrages » qui ne sortiront plus de votre cerveau. Les mots, un logo, un concept, une idée ou même une odeur contribuent à ces ancrages.

Il est possible d’exciter et de mesurer cette activité de certaines zones spécifiques du cerveau qui influencent la perception qui en suite logique influence le comportement et façonnent les valeurs de chacun.

La science ayant démontrée que certaines zones spécifiques peuvent être excitées ou désactivées, le terme « subliminal » est dès lors bien plus subtil que nous ne l’imaginions et est encore plus que jamais d’actualité. Aujourd’hui, le neuromarketing a un avenir florissant devant lui ! 

Ceci dit, il y a plusieurs formes de messages subliminaux.

Ceux dits de type « formels », des mots et/ou phrases à plusieurs sens et ceux d’ordre « visuel » : « l’image subliminale » présente dans la publicité, les clips vidéo, les jeux vidéo, les illustrations, certaines œuvres d’art…

Le pouvoir de la suggestion

Il est important de réaliser que la suggestion, les messages suggestifs et subversifs sont, eux, bien plus nombreux et tout aussi subtils que les messages subliminaux. On les retrouve abondamment dans la publicité, dans la musique et dans les clips. Ici encore, la force de répétition nous rend impuissants : bien qu’au début on puisse sentir une aversion pour certains messages et images, on fini par les accepter ou penser que « c’est peut être pas si mal que ça ».

La suggestion fait appel à l’état affectif et psychique, aux ancrages et aux repères de l’individu. Elle laisse libre court aux interprétations en fonction de ces repères et valeurs de celui qui subit le message suggestif. La suggestion évoque, suscite une pensée, une idée, une image qui auront un impact sur le comportement.

Parfois, un esprit peut être tellement désensibilisé qu’il ne remarquera même plus que certaines images ou sonorités sont issues du monde de la pornographie. 

Quelques vidéos sur les messages subliminaux

Source

2 commentaires sur “Les messages subliminaux

  1. Bonjour,

    Je suis bien ouvert à cet aspect politique, les messages subliminaux, même si je ne suis pas tout à fait convaincu, encore. Cependant j’essaie de comprendre qu’est-ce que ça peut bien apporter, à ceux qui les utilise, d’employer par exemple des messages subliminaux sexuels dans une bande dessinée ou même sur une bouteille de Coca-Cola. Si tout ce que ça a comme résultat est une vente de plus, je ne vois pas où est le problème. Même si je doute fort que ce ce genre de message est ait un réel impact sur les ventes. J’ai regardé le vidéo juste au dessus et j’ai vraiment de la misère à embarquer… La flèche de FedEx, les pénis dénichés un peu partout… Ça ne m’a pas convaincu.

    By the way, je viens de découvrir votre site et j’aime bien.

    Merci,

    • Bonsoir,

      Difficile de tout vous expliquer en quelques lignes car les buts ne sont pas toujours les mêmes. En plus, tout le monde réagit différemment. Un message subliminal est une sorte de « hold-up cérébral », il rentre dans votre esprit sans votre accord. Les messages subliminaux peuvent évoquer la peur, l’excitation, la confusion et bien d’autres sensations.

      Lorsque l’on voit le pénis d’un prêtre en érection dans un dessin animé par exemple, le message qui pourra être retenu par un enfant sera que les prêtres sont des pédophiles/pervers. Ou plus simplement qu’il faut se méfier de la religion/des valeurs chrétiennes. Le but ici n’est donc pas lié à la consommation.

      De manière globale, le but n’est peut être pas seulement d’augmenter une vente. Dans une société ultra capitaliste, le but est de maximiser les ventes et le profit. Il vaut mieux avoir des gens qui n’ont plus de valeurs et plus de repères plutôt que l’inverse. Une personne « vide » est beaucoup plus facilement manipulable, elle consommera de manière plus docile, sans poser de questions.

      Un des buts principaux des messages subliminaux est de s’attaquer de manière subtile, progressive, et silencieuse aux valeurs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s