Redémarrage de la centrale de Ooi : le vice-ministre dit à KEPCO  »De vulgaires méduses ne devraient jamais arrêter une centrale nucléaire moderne ! »

Il en sait bien peu sur les centrales nucléaires. Les méduses et les centrales nucléaires vont très bien ensemble (Vous pouvez trouver des articles sur le net qui parlent de centrales nucléaires stoppées à cause d’une invasion de méduses aussi bien aux US qu’en Europe. Certaines variétés de méduses des eaux japonaises peuvent peser jusqu’à 200 kg…)

Mais peu importe. Pour Seishu Makino, vice-ministre de l’économie, il s’agit d’un combat. Contre les méduses.

D’après le Jiji Tsushin (agence de presse) – 9 juillet:

À propos de la reprise des pleines opérations du réacteur 3 de la centrale de Ooi exploitée par KEPCO, le vice-ministre Makino, responsable de la surveillance spéciale du site pour sa sécurité à parlé à la presse dans les premières heures du 9 juillet.  »Je suis heureux de ce pas en avant pour la politique énergétique qui se trouvait dans une impasse. Mais la mission [il a dit en fait ce mot en anglais, au lieu d’utiliser le mot parfaitement adapté japonais] continue jusqu’au redémarrage du réacteur 4. Nous nous fortifierons nous-mêmes et ferons notre devoir pour assurer la sécurité » a-t-il dit. Le réacteur 4 de Ooi est programmé pour redémarrer le 18 juillet, avec une production et une transmission de courant le 21.

Commentant le souci de la baisse de courant en raison d’une invasion de méduses près de la prise d’eau du réacteur 3, il a dit qu’il avait demandé à KEPCO de faire ce qu’il fallait parce que  »Nous ne devons pas être perturbés par [de vulgaires créatures comme] des méduses, dans une centrale nucléaire construite à la pointe de la science et de la technologie. »

Que cette personne ne puisse s’exprimer qu’en clichés est curieux et dans ce cas précis extrêmement drôle (pour des gens qui parlent japonais).

Selon une source japonaise, les méduses de Ooi sont traitées d’ennemies par la NISA (Agence japonaise de sûreté nucléaire)L’email de la NISA aux journalistes sur l’invasion de méduses dans la prise d’eau décrit apparemment l’incident comme une  »attaque/invasion de méduses » (クラゲ来襲). Tout japonais qui voit ce mot 来襲 l’associe à ces monstres extra-terrestres de l’espace qui doivent être repoussés par Ultraman (le Superman japonais).

La même source japonaise observe avec perspicacité que ce vice-ministre fait penser (et ressemble également) à un ministre de fiction chargé de la science et de la technologie qui apparaît dans les films de Godzilla/Superman et qui fait tentative futile sur tentative futile pour diriger la force d’auto-défense qui repoussera l’invasion de monstres extra-terrestres, en leur disant  »Nous ne pouvons pas être vaincus par une telle créature ! Nous allons réquisitionner le maximum de notre science et technologie pour les repousser et les détruire ! »

Des milliers de japonais qui manifestent contre le redémarrage de la centrale nucléaire de Ooi devant la résidence officielle du Premier ministre Japonais à Tokyo.

Source

2 commentaires sur “Redémarrage de la centrale de Ooi : le vice-ministre dit à KEPCO  »De vulgaires méduses ne devraient jamais arrêter une centrale nucléaire moderne ! »

  1. Ah le ministre va peut-être lancer un grand mouvement pour inciter les japonais à manger les méduses puisqu’on peut en faire de (délicieux) gâteaux ou des caramels !? Je propose : « Mangeons les méduses pour sauver les centrales »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s